BIM Manager: un métier difficile à décrire

bim m

Le BIM est en plein essor. Alors qu’il était, dans les années 2000, principalement le domaine des éditeurs de logiciels, il gagne aujourd’hui de plus en plus d’importance chez les concepteurs, les constructeurs, les industriels et les exploitants des bâtiments.

Le rôle du BIM Manager devient alors de plus en plus crucial. Il ne s’agit plus uniquement de mettre en place une nouvelle technologie mais bien d’accompagner les entreprises vers un changement profond de leur façon de travailler. Les BIM Managers sont en réalité des agents de changement et si leurs actions portent leurs fruits, alors le BIM s’inscrira dans l’activité principale de l’entreprise et lui apportera tous ses bienfaits. Pour en citer quelques-uns : une meilleure communication, une conception plus performante, des coûts de construction et d’exploitation fortement amoindris.

A plus forte raison, les BIM Managers sont des innovateurs majeurs qui aident l’industrie du bâtiment et l’ensemble de ses professionnels à passer au numérique. On parle aujourd’hui beaucoup de transition ou révolution numérique du bâtiment. Les BIM Managers sont ainsi les moteurs de cette révolution.

 

Une nouvelle profession

Les BIM Managers sont des nouveaux professionnels qui ont émergé à l’international en moins d’une décennie. Ils sont d’abord apparus dans le domaine de l’architecture puis dans l’ingénierie en renforçant la collaboration entre les disciplines et les différentes phases du projet. Ils sont devenus progressivement le « conduit » pour faciliter l’échange d’informations entre la conception, la construction et l’exploitation de bâtiment. Ils jouent aujourd’hui un rôle central dans l’entreprise et dans l’industrie du bâtiment en décidant de la direction et de l’application du BIM dans la pratique. Ils sont les responsables de l’innovation dans leur entreprise et au sein de leur équipe de projet. Ils assistent en outre les acteurs du projet dans la compréhension et l’application des procédures BIM.

Les BIM Managers viennent de tous les horizons: gourous de technologies, spécialistes de la 3D, architectes, AMO, projeteurs AutoCAD, BET synthèse technique, etc. Dans la pratique, beaucoup de ces BIM Managers auto-proclamés se sont imposés d’une certaine manière dans cette fonction sans avoir suivi de formation spécifique de BIM Management.

 

Un métier difficile à décrire

Décrire ce que font les BIM Managers est une tâche difficile. Leurs missions varient beaucoup suivant le secteur et l’entreprise dans lesquels ils interviennent. Leurs tâches s’étendent sur un grand nombre de responsabilités associées à la programmation, à la conception, à la construction et à la future exploitation des installations construites.

Par ailleurs, leur rôle est en évolution permanente parce que le BIM évolue constamment. D’une part, les technologies se renouvellent : de nouvelles arrivent sur le marché, d’autres disparaissent ou s’améliorent. D’autre part, les acteurs de la construction connaissent de mieux en mieux le BIM, ses procédures et les technologies sur lesquelles elles s’appuient.

Etant donné le contexte actuel d’expansion constante du BIM, on pourrait avoir du mal à trouver une définition claire de ce que font vraiment les BIM Managers. Pourtant, la réponse est simple: les BIM Managers sont là pour manager. Ils managent des processus, ils managent le changement, ils managent la technologie, ils managent des gens, ils managent des règles et en faisant cela, ils managent une part importante de l’activité de l’entreprise.

Ce qui auparavant était associé à la supervision du développement des maquettes numériques est aujourd’hui plus associé à du management d’informations, à de l’assistance au changement, à l’élaboration de processus, aux stratégies technologiques et plus. Telle est la réalité et la vitesse du développement entourant le BIM et la description du métier de BIM Managers.

Etant donné l’éventail de plus en plus large d’acteurs que le BIM affecte, il existe une fragmentation grandissante du rôle du BIM Manager dans plusieurs responsabilités spécifiques. D’un côté, il y a des manager de maquettes numériques qui assistent les équipes sur des projets de construction. Ils sont de temps en temps aidés par des créateurs de contenu BIM type bibliothèque ou des développeurs de plug-in/applications. D’un autre côté, il y a les coordinateurs de maquettes numériques qui sont spécialisés dans la supervision de la consolidation des maquettes et leurs synthèses. Dans un certain cas, on a des BIM Managers « stratégiques » qui mettent en œuvre la stratégie BIM, contrairement aux BIM Managers « techniques ».

Toutes ces descriptions dépendent de la taille et du type de l’entreprise. Dans de petites entreprises, le BIM Manager pourrait très bien être chargé de toutes ces tâches tout en agissant comme BIM Modeler ou architecte en même temps.

 

Un manque de qualification en management

Paradoxalement, en tant que représentatifs d’une profession nouvellement émergente, les BIM Managers sont rarement qualifiés et compétents en management. Dans le passé, il était suffisant pour les BIM Managers de connaître leurs outils et leurs processus de travail. Aujourd’hui, l’industrie du bâtiment, qu’il s’agisse de conception, de construction, de fabrication ou d’exploitation, commence à avoir plus d’exigences vis-à-vis du BIM. Puisque les acteurs du bâtiment comprennent de mieux en mieux que le BIM n’est pas qu’une technologie, ils attendent des BIM Manager un ensemble plus large de compétences qui inclut le sens du management. Ses attentes viennent de l’évolution rapide des règles BIM, des standards et dans certains cas, des mandats qui décrivent comment le BIM doit être livré aux juridictions locales. En effet, le BIM est aujourd’hui de plus en plus reconnu comme un facteur contribuant à réduire le gaspillage, les coûts initiaux de construction et le coût total d’exploitation du bâtiment. Le BIM peut également aider à augmenter la productivité à travers la chaîne de la construction et réduire les impacts environnementaux du chantier.

 

Ce qu’ils font est souvent mal compris

Ceci étant, les activités entreprises par les BIM Managers sont souvent mal comprises au sein de leur organisation. Ce n’est pas rare que les BIM Managers sont chargés de définir leur propre rôle et de justifier ce qu’ils font à leurs supérieurs.

Celui qui essaie de dresser les limites précises autour de la description du rôle du BIM Manager saisira vite la stérilité de cette tentative. Son rôle dépend des tâches à accomplir et la distribution des responsabilités à travers plusieurs acteurs. Avec chaque nouvelle mission les tâches et les responsabilités changent et de même que le rôle du BIM Manager.

 

Futur du métier de BIM Manager

Outre la dynamique inhérente au BIM Management, il est plus que probable qu’à l’avenir, le BIM fera partie intégrante de la conception, de la construction et l’exploitation des bâtiments. Son application ne sera plus regardée comme un composant séparé et les BIM Managers seront simplement des dessinateurs, architectes, ingénieurs, coordinateurs de synthèse, etc. sans avoir besoin d’un label BIM. En somme, le BIM Management deviendra une fonction et non un métier à part entière.

Pour le moment, le BIM est encore en train de traverser différents états d’adoption à travers les différents secteurs de l’industrie et les différentes localisations géographiques. Comprendre son impact et les changements qu’il entraîne sur les moyens traditionnels de réalisation de projet est une étape cruciale à maîtriser pour les organisations. Les BIM Managers les assistent sur ce chemin et ils continueront à le faire pendant encore au moins 5 à 10 ans.

 

 

Voici quelques tâches dans le domaine des compétences du BIM Manager

 

Passage à de nouveaux logiciels

Beaucoup de BIM Managers sont mandatés pour effectuer une tâche majeure pour l’entreprise: accompagner des collaborateurs vers de nouveaux logiciels (ex: d’AutoCAD à Revit). Ce processus peut durer plusieurs mois voire plusieurs années en fonction de la stratégie de l’entreprise. La transition d’une plateforme à une autre est assez intensive et inclut une bonne partie des tâches, décrites ci-après, de manière simultanée pour être efficace. Le soutien des dirigeants de l’entreprise est alors crucial afin d’assurer le bon démarrage du processus.

 

Formation aux logiciels

Pour la plupart des entreprises, la formation des collaborateurs à des logiciels BIM spécifiques constitue une bonne partie de l’emploi du temps d’un BIM Manager. Qu’il s’agisse de former quelqu’un de A à Z ou de consolider les connaissances d’utilisateurs saisonniers, le BIM Manager est responsable d’une formation appropriée et du support technique. En tant que tel, le BIM Manager doit être à la fois expert de ce logiciel et pédagogue pour que les étudiants ne se sentent ni intimidés ni découragés. Par ailleurs, la formation peut dépasser la seule utilisation du  logiciel de modélisation de l’entreprise (Revit, ArchiCAD, etc.) et inclure les programmes appartenant à son écosystème numérique. Par exemple, pour le logiciel Revit, l’écosystème numérique comprend des plug-in, des add-on, une plateforme d’échange BIM, des logiciels tierces (Navisworks, AutoCAD, Stingray, etc.).

La responsabilité du BIM Manager est de s’assurer que les collaborateurs ont accès à tous les outils et à la formation dont ils ont besoin pour booster leur efficacité et leur productivité.

 

Consultant en matériel informatique

Dans le même ordre d’idées, le BIM Manager doit aussi s’assurer que les stations de travail sont assez puissantes et efficaces pour l’ensemble des programmes installés. De plus, le BIM Manager doit travailler avec le département IT pour effectuer des tâches comme la maintenance des serveurs, la mise en place des licences, l’installation des logiciels sur les nouveaux ordinateurs.

 

Création de contenus et de gabarits

Une fois que les équipes sont à l’aise avec les logiciels, le rôle du BIM Manager peut migrer vers de la génération de contenu pour l’entreprise. La création de gabarits de projets est cruciale pour assurer la cohérence des projets entre eux et pour offrir la capacité de pré-charger des outils et du contenu couramment utilisé et ainsi gagner du temps. Qu’il s’agisse de créer du contenu soi-même ou former les autres à le faire, le BIM Manager supervise le développement et le stockage du contenu BIM de l’entreprise et s’assure qu’il soit prêt à l’emploi pour l’utilisateur.

 

Développement, documentation et conformité à la charte BIM de l’entreprise

Cette tâche est toujours très délicate. Développer des standards devient délicat parce que tout le monde a sa propre façon de travailler et n’est pas toujours d’accord avec la façon dont les choses devraient être faites ou apparaître. Faire en sorte que tout le monde suive les standards BIM est encore plus délicat. Je n’aime pas utiliser le terme « imposer » quand il s’agit des standards de l’entreprise car il peut connoter de la condescendance et être mal pris. Néanmoins, un BIM Manager doit s’efforcer à faire appliquer les standards pour que tout ce qui soit produit représente précisément l’entreprise. Plus important encore : le respect des standards permet d’assurer les usages de la maquette numérique : production des quantités et des plans conformément aux besoins de l’entreprise, interopérabilité avec les logiciels d’analyse, recherche et extraction des informations du projet, etc.

Le BIM Manager doit travailler avec les dirigeants de l’entreprise et ses managers pour déterminer, documenter et faire des formations sur les standards de l’entreprise. De plus, l’encouragement à se conformer aux standards doit être effectuée avec tact et efficacité. Cet aspect demande des mois voire des années de développement aux BIM Managers.

 

Recherche et développement

Comme les technologies évoluent sans cesse, les BIM Managers doivent garder une longueur d’avance avec les technologies disponibles et celles qui arrivent. Comme mentionné précédemment, le BIM Manager a la responsabilité de s’assurer que les utilisateurs aient tous les outils pour être productifs. Si un nouvel outil offre plus de productivité, le BIM Manager le teste, s’en fait une conviction, recommande son utilisation et étudie les meilleures pratiques de l’industrie tout en découvrant ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans d’autres entreprises.

Le BIM Manager peut également s’appuyer sur les compétences d’un développeur pour créer des applications lui permettant ainsi de mieux exploiter le potentiel des maquettes numériques.

 

Workflow et développement de processus

Pour être efficace et productif, il faut à la fois savoir COMMENT dessiner et QUOI dessiner. Les BIM Managers assistent les entreprises en fixant le niveau de détail (LOD) des maquettes numériques, en rédigeant les chartes et les conventions BIM et en déterminant les meilleurs pratiques pour une multitude de tâches.

 

Rédaction de contrats

Dans quel niveau de détail le projet doit-il être modélisé? Quelles sont les attentes et les usages prévus de la maquette numériques par le client? Est-ce que des consultants/dessinateurs sont requis pour travailler sur Revit? Qui détient la propriété du modèle final? Que deviennent les informations de l’entreprise renseignées dans le modèle? Toutes ces questions doivent être identifiées avant que les problèmes surgissent. C’est la responsabilité du BIM Manager de s’assurer que les dirigeants et les managers aient et comprennent les informations dont ils ont besoin pour rédiger les devis, signer les contrats et accepter les offres.

 

Assistance BIM sur un projet spécifique

Les BIM Managers sont responsables de la bonne mise en œuvre du BIM dans les projets de construction. A cette fin, ils organisent et animent des réunions afin d’identifier les tâches à effectuer, les organiser et les contrôler. Ils aident également à développer du contenu BIM spécifique au projet et à résoudre les problèmes qui surgissent durant la vie du projet. Quand les questions arrivent, le BIM Manager peut aider l’équipe à déterminer la meilleure action à prendre et à agir comme médiateur entre les utilisateurs et les standards BIM de l’entreprise et/ou du projet.

 

Il y a d’autres tâches qui incombent aux BIM Managers suivant le secteur et l’entreprise dans lesquels ils interviennent. Chaque discipline dans l’industrie du bâtiment a ses propres besoins et particularités. 

A mon avis, les BIM Managers les plus performants sont ceux qui viennent d’horizons spécifiques à leur audience cible. Cela leur permet d’utiliser leurs connaissances pour mieux comprendre les besoins du projet et choisir les procédures et les logiciels les plus pertinents.

 

Avatar of Admin

Franck Spieser

LinkedIn 

4 Commentaires

  1. Avatar of Admin Damien KERANGUEVENNo Gravatar dit : Répondre

    Très bonne description de mon point de vue. Mais il est quand-même très compliqué de gérer toutes ses compétences en gardant une vision du futur et rester en phase avec les évolutions et innovations…
    Merci pour cette lecture qui m’a permis de bien voir que j’étais en bonne voie pour me décrire comme BIM manager.

  2. Avatar of Admin Johna896No Gravatar dit : Répondre

    This is one awesome blog post. Keep writing. bkcfdegdcbde

  3. Avatar of Admin Johnd342No Gravatar dit : Répondre

    Hey very cool blog!! Guy.. Beautiful.. Wonderful.. I will bookmark your website and take the feeds additionallyKI am satisfied to search out numerous useful information right here in the publish, we want develop more techniques on this regard, thank you for sharing bgkedbfdbdga

Laisser un commentaire